Propriété Turgeon

Introduction

La propriété Turgeon est localisée à seulement 5 km au sud du port en eaux profondes de Belledune, dans le nord du Nouveau-Brunswick. La propriété est accessible par route toute l’année et est traversée par une ligne de transport électrique. La propriété Turgeon couvre 670 hectares sur les 5359 hectares que contrôlent Puma dans le projet Turgeon et qui sont activement explorés. À l’automne 2007, la Société a conclu une entente afin d’acquérir 100 % des intérêts sur le dépôt Turgeon (cuivre-zinc) situé dans le nord-est du Nouveau-Brunswick. En 2010, la Société a rempli toutes les exigences relatives à cette entente et détient maintenant 100 % des intérêts sur la propriété. 

       PRÉSENTATION COMPLÈTE - PROJET TURGEON (Anglais)

Localisation Turgeon T

Travaux antérieurs

Plusieurs compagnies d’exploration ont réalisé des travaux d’exploration sur la propriété Turgeon jusqu’au début des années 1980, moment où Esso Minerals s’est intéressé à la propriété et a effectué une campagne de forages dans le secteur. Ils ont découvert que le dépôt était volcanogénique et peut-être d’origine ophiolitique, mais ils n’ont pas pu établir une corrélation détaillée entre la minéralisation et la roche hôte.

En 1987, K. Kettles a révisé les forages, a procédé à une cartographie des affleurements et a effectué des études pétrographiques et lithogéochimiques. Elle a conclu que la minéralisation se présentait en veines syn-volcaniques ainsi qu’en figures de remplacement.

En 1988, Heron Mines a effectué une petite campagne de forage sur le dépôt Turgeon, dont les résultats ont été décrits par Porter. Il a reconnu la zone 100m Zinc comme étant une zone minéralisée séparée de la zone Powerline qui était autrefois interprétée comme étant le même horizon. Il a aussi déterminé que les forages réalisés par Esso étaient effectués le long des failles ou suivant le pendage. Toutefois, les plissements rapportés par Porter n’ont pas pu être retrouvés.

Burns et Westoll ont réétudié dix anciens forages et ont déterminé que le gisement se trouvait dans des sédiments de fonds marins. Ils ont aussi conclu que cette minéralisation était associée à des mudstones. Cette théorie a été réfutée par Phelps & Dodge, qui n’ont vue aucune évidence suite à des forages effectués en 1991. Ces forages ont aussi servi à délimiter la zone «1000 m Zinc». En 1992, d’autres forages ont été entrepris afin d’analyser davantage les zones minéralisées, mais aucune autre nouvelle lentille n’a été découverte.

Exploration Puma a effectué des travaux de prospection et d’échantillonnage entre les mois de mai et de juillet 2012. La firme Diagnos a aussi été mandatée par Exploration Puma afin de générer des cibles sur la propriété Turgeon grâce au traitement informatisé de la base de données complète des propriétés Turgeon et Turgeon sud (CARDS).

Exploration Puma a effectué en 2013 et 2014 une campagne de forages sur la propriété Turgeon. Quinze forages ont été réalisés totalisant 2017 mètres. Un total de 1117 échantillons ont été récoltés et envoyés à l’analyse. Les forages ont atteint l'objectif de tester les anomalies de chargeabilité et de tester le modèle de minéralisation. Ils ont également permis la découverte d’une nouvelle lentille minéralisée, la « Dragon zone ».

Géologie

La propriété Turgeon est composée en majorité de roches volcaniques mafiques de la formation de Devereaux incluse dans le Groupe de Fournier. Dans cette formation, l’unité Elmtree-Belledune, une ancienne terrane volcano-sédimentaire, est séparée des Miramichi Highlands par la faille Rocky Brook-Millistream. Les roches du groupe Fournier, qu’on trouve près de Belledune, comprennent une séquence d’ophiolites.

Geo regionale

La stratigraphie semble démontrer une tendance générale nord-sud et un pendage fort vers l’ouest. Un système de failles synvolcaniques complexe est orienté est-ouest et possède un pendage variable. Ce système de faille se serait probablement mis en place lors de la déposition du gisement. Il est parallèle à la faille Rocky Brook-Millstream qui est une faille régionale dextre développée durant une phase de transpression à grande échelle. Cet épisode a eu pour conséquence l’ouverture de plusieurs failles à mouvement obliques dextres. Le tout est aussi recoupé par de nombreux dykes tardifs.

Le dépôt Turgeon se compose actuellement de deux dépôts principaux avec quatre lentilles minéralisées riches en cuivre-zinc distribuées sur 450 mètres de long dont deux sont présentes en surface. Elles sont localisées sur le bloc de claims initial où un seul forage a atteint la profondeur verticale de 450 mètres. Ainsi, les zones minéralisées connues n’ont pas été testées en profondeur ni latéralement le long des horizons repères. Les nouvelles acquisitions de Puma dans la région couvrent la majeure partie de la bande de roches volcaniques favorables contenant les lentilles connues.

Turgeon VMS

Les zones Powerline et Zinc zone sont des lentilles contenant une minéralisation typique d’un SMV : une zone de stockwerks à haute teneur en cuivre et une zone de sulfures massifs enrichie en zinc avec du cuivre disséminé.

Modèle

Le dépôt Turgeon (cuivre-zinc) est considéré comme un sulfure massif volcanogène (SMV) de type mafique. La minéralisation est encaissée dans les roches volcaniques d’une séquence ophiolitique de la Formation de Desvereaux du Groupe de Fournier dans la boutonnière d’Elmtree-Belledune. Les dépôts Turgeon sont composés de lentilles de sulfures massifs (py-cpy-po et sp) et de stockwerks (py-cpy). Les zones minéralisées sont fortement altérées et concentrées le long de structures synvolcaniques. Le dépôt a été fortement déformé lors de la mise en place de la faille Rocky Brook-Millstream.

Schema VMS

Représentation graphique des différents SMV (Barrie and Hannington 1999)

Résultats

Les travaux de forage effectués en 1983 par Esso Minerals ont permis d’évaluer une ressource historique de 1,5 à 2,0 millions de tonnes avec une teneur à 1,5 % Cu et 4 % Zn. Ces estimations des ressources minérales ont été réalisées avant l’établissement de la norme IN 43-101. Depuis le début des travaux en 1958, environ 100 forages ont été réalisés sur le dépôt pour plus de 25 000 mètres de forage. Des résultats de forages impressionnants ont été répertoriés en cuivre et en zinc dans les lentilles de sulfures massifs et les zones de stockwerk.

Stockwerks:

  • 3,5% Cu sur 11,5 m
  • 7,9% Cu sur 7,5 m
  • 2,5% Cu sur 16,7 m
  • 2,3% Cu sur 32,6 m
  • 4,4% Cu  sur 17,2m
  • 2,5% Cu sur 25,9m
  • 2,2% Cu sur 27,3m
  • 10% Cu sur 7,5m

Sulfures Massifs :

  • 1,1% Cu + 9,2% Zn sur 7,9 m
  • 0,8% Cu + 12,4% Zn sur 8,7 m
  • 2,1% Cu + 1,9% Zn sur 8,3m
  • 1,0% Cu + 2,7% Zn sur 72,2 m
  • 1,9% Cu + 5,0% Zn sur 12,3m
  • 1,1% Cu + 4,7% Zn sur 25,1m

Nouvelle zone Dragon :

En Avril 2014, Exploration Puma a fait la découverte d’un nouveau dépôt (Dragon) localisé à 200 mètres des dépôts principales Powerline et Zinc zone. Des valeurs de 1,01% Cu et 0,78% Zn sur 4m ont été recoupées à une profondeur verticale de 100 mètres. Depuis, deux campagnes de forages ont permis de définir et de caractériser le dépôt Dragon avec la découverte d’horizons de sulfures massifs, de zones bréchiques enrichies en zinc et de stockwerks avec en autre 5,6% Zn sur 6.8 mètres.

Cartes

Photos

Vidéos

À propos d'Exploration Puma

Exploration Puma est une société canadienne d’exploration minière possédant des projets de métaux précieux et usuels à différents stades d'avancement et ce, au Canada. Les projets majeurs de la Société sont les projets Murray Brook, Turgeon et Nicholas-Denys, tous situés au Nouveau-Brunswick. En plus de son ensemble de propriétés minières, Exploration Puma possède une participation importante dans la société BWR Exploration Inc (BWR:TSX-V) et ce, suite à la transaction de la propriété aurifère Little Stull Lake.