Qu’est-ce que l’exploration minérale?

Introduction

ProspectionL’exploration débute généralement par la recherche de zones d’explorations intéressantes et par le prélèvement d’échantillons dans des zones géologiques qui semblent avoir un potentiel minéral intéressant.

Les recherches sont réalisées dans le but de découvrir des métaux de base et des métaux précieux. Les secteurs d’intérêts sont jalonnés par la compagnie d’exploration soit par carte interactive ou par des ententes avec des prospecteurs de la région.

Avant d’entreprendre les travaux sur le terrain, il essentiel de faire une demande de permis auprès des organismes publics pour se conformer aux règlements. De plus, selon l’emplacement de la zone à l’étude sur des terrains publics ou privés, des permis et des ententes sont requis pour s’assurer le respect avec la ou les communautés avoisinantes.

Prospection B

L’exploration minière comprend :

  • la prospection,
  • la cartographie détaillée,
  • le creusement de tranchées,
  • le décapage,
  • le rainurage
  • et les différents levés géophysiques et géochimiques.

Les différents levés géophysiques sont recueillis, soit aériens, ou en surface et ils vont permettre d’obtenir des anomalies causées par les minéraux dans la roche. Ensuite, des équipes de prospection iront caractériser sur le terrain le ou les anomalies et des levés supplémentaires pourront être lancés en surface pour diminuer la zone de recherche. Des échantillons seront prélevés soit dans la roche directement ou dans le sol (till, sédiments) du secteur anomaux dans le but d’y effectuer des analyses afin de trouver la présence de métaux économiques. 

La découverte d’un indice minéralisé

La découverte d’un indice minéralisé a lieu lorsqu’on trouve concrètement un élément de valeur. C’est à ce stade où l’on décide d’effectuer des travaux d’explorations plus avancés que ce soit des levés géophysiques détaillés ou par le creusement de tranchées. L’échantillonnage y est davantage systématique que la prospection et l’objectif est d’identifier une continuité et une constance dans les valeurs d’analyses. 

Tranchees

Exploration avancée

DecapageÀ ce stade-ci, on peut appeler maintenant un gîte minéralisé.  L’exploration en surface devient de plus en plus importante et c’est à ce niveau que l’on doit tester en profondeur le gîte découvert avec l’aide de foreuse. Des travaux de coupe de bois débutent que ce soit pour la construction de nouveaux chemins, le décapage des zones minéralisées ou la préparation de sites de forages.

Donc, le creusement de tranchées se transforme en décapage sur les secteurs prioritaires où l’on doit enlever toute la partie sommitale (sol et matière organique). Suite à ces travaux, les équipes nettoient la roche adéquatement pour permettre de prendre des échantillons systématiques à l’aide de la scie à rainurer et d’effectuer une cartographie géologique détaillée.

Rainures

Tous ces éléments vont mettre ta table à la dernière étape pour déterminer le potentiel économique du gîte pour passer à l’étape d’un gisement : les forages.  Cette étape est la plus dispendieuse de toutes et elle décidera si la compagnie va de l’avant encore ou qu’il ne vaut plus la peine d’investir d’argent dans le projet en question. Cette décision mènera à la vente de la propriété à une autre compagnie ou tout simplement délaisser les claims miniers préalablement jalonnés. 

Planification et exploitation de la ressource

Forage

Finalement, c'est à ce stade que les permis, baux et licences sont nécessaires et que le projet peut être soumis à une évaluation environnementale auprès des autorités publiques. Une quantité minime de gisements minéraux découverts deviennent des mines exploitées dans le monde.

Les études de préfaisabilités et de faisabilités sur la future exploitation peuvent prendre jusqu’à 10 à 15 ans pour la mine soit développée. Rarement les projets atteignent ce stade de développement.